NOS ÉTOILES CONTRAIRES, réalisé par Josh Boone.

Nos Etoiles contraires

SYNOPSISHazel Grace et Gus sont deux adolescents hors-normes, partageant un humour ravageur et le mépris des conventions. Leur relation est elle-même inhabituelle, étant donné qu’ils se sont rencontrés et sont tombés amoureux lors d’un groupe de soutien pour les malades du cancer.

NOS ETOILES CONTRAIRES, c’est l’adaptation cinématographique du désormais très célèbre roman éponyme de John Green. Aux manettes, le jeune Josh Boone, qui après STUCK IN LOVE, une comédie dramatique malheureusement encore inconnue en France, signe son deuxième long-métrage. Si juger un film sur le simple argument de son travail d’adaptation par rapport à l’oeuvre d’origine n’est jamais pertinent, dans le cas du film de Boone on ne se privera pas de saluer sincèrement son respect par rapport au livre, dont il a su tirer le meilleur afin de transcender son propos, et sa force émotionnelle, à l’écran.

A Fault In Our Stars

En effet, NOS ETOILES CONTRAIRES s’inscrit définitivement comme un film à part pour le « genre », puisqu’il évite avec beaucoup de subtilité, et d’humour, à peu près tous les clichés et toutes les niaiseries qui reviennent inlassablement dans les films traitants de la maladie chez les jeunes. Mais c’est quelque chose de peu surprenant au final, puisque ce sont ni plus ni moins les scénaristes Michael H. Weber et Scott Neustadter que l’on retrouve au scénario, deux scénaristes connus pour leur habilité à traiter avec beaucoup d’intelligence et d’originalité les thèmes qui passent sous leur plume, à l’image des deux bijoux que sont 500 JOURS ENSEMBLE et THE SPECTACULAR NOW. En privilégiant le côté humain à celui du pathos, qui ne se fait pas sans sacrifier quelques passages de l’oeuvre de Green, il en découle une authenticité et une sincérité émotionnellement dévastatrices, loin du tire-larme et des émotions artificielles habituelles.

Pour incarner les deux personnages principaux, hauts en couleurs, on retrouve tout d’abord une Shailene Woodley radieuse et investie, qui ne cesse de prouver à chaque film son talent plus qu’indéniable, qui lui a d’ailleurs valut des récompenses dans le passé, et qui lui en offrira à coup sûr dans le futur. Le personnage d’Hazel Grace n’aurait jamais pu trouver de meilleure actrice qu’elle pour lui donner vie à l’écran. Pour lui donner la réplique, Ansel Elgort, aperçu cette année, déjà à ses côtés, dans DIVERGENTE (où il jouait son frère), qui incarne admirablement, et avec un charisme évident, le rôle assez compliqué à aborder d’Augustus Waters. Leur alchimie à l’écran est telle qu’aucune scène ne sonne faux, ce qui ajoute une bonne dose de crédibilité à leur histoire, magnifiée par la simplicité de la mise en scène de Josh Boone. En effet, le réalisateur américain prend le parti de rester le plus proche possible de ses personnages, et de ne pas perturber leurs scènes par des effets de style technique qui n’auraient concrètement rien apporté de plus au film, constitué en grande partie de dialogues (les deux personnages sont très bavards, mais jamais ennuyants).

A Fault In Our Stars

Vous l’aurez compris, NOS ETOILES CONTRAIRES est un petit bijou dont il serait dommage de se priver. Véritable ode à la vie et à l’amour, et porté par une bande-originale et un jeune casting éblouissants, le film délivre avec intelligence et émotion un puissant message optimiste, porteur d’espoir, où les émotions et les larmes s’écoulent aussi naturellement que l’existence. Dans un souci de réalisme qui se voit récompensé à l’écran par un charme et une sincérité des plus appréciables, Josh Boone signe l’un des plus beaux films que vous pourrez voir cette année dans le confort de votre salle de cinéma.

4,5 étoiles

Publicités

2 réflexions sur “NOS ÉTOILES CONTRAIRES, réalisé par Josh Boone.

  1. J’avais une AVP à 5 minutes à pied il y a une semaine mais je l’ai un peu snobé, je commence à regretter.
    Tu m’as convaincu de lui laisser une chance en tout cas ! J’avais peur que ça soit du tire-larme agaçant, mais tu sembles dire le contraire.

    • Tu as peut-être bien fait, si tu as l’occasion, essaie de le voir pendant une séance « calme » avec pas trop de monde.
      Après je te cache pas que j’ai beaucoup aimé le film, parce que j’ai adoré le livre, et que le travail d’adaptation est vraiment réussi. C’est très fleur bleue, la réalisation est peut-être pas mémorable, mais il y a un côté humain vraiment touchant. Et si tu as l’occasion, je te conseilles de lire le livre qui est très bien écrit et qui parle avec beaucoup d’intelligence de son sujet !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s