Bilan de l’année – FLOP 2013

Nous sommes en plein mois de Décembre, la fin de l’année approche, il est donc grand temps de commencer à faire le bilan de cette année 2013, qui fût relativement riche, autant en bijoux qu’en véritables purges. Et c’est donc par les moins bons films de l’année que l’on va commencer, car si c’est effectivement encore un peu tôt pour révéler les tops, je suis intimement persuadé qu’aucun des prochains films que je vais voir prochainement ne figurera dans celui-ci.

Néanmoins, je ne vais pas me contenter bêtement de faire un top regroupant les gros étrons tels que My Movie Project, ou Le Dernier Exorcisme 2, mais plutôt un top avec mes grosses déceptions. Je trouve ça bien plus intéressant que de simplement tacler des films que tout le monde tacle déjà, vous n’êtes pas d’accord?

Alors c’est parti, résumé de tous les films qui, selon moi, ne méritaient pas que l’on dépense de notre précieux temps.

NUMÉRO 10: MANIAC

Maniac

Maniac se retrouve donc dernier de ce classement, car outre la performance flippante d’Elijah Wood et son parti pris de mise en scène original, ce remake est un vrai festival de débilités et d’incohérences en tout genre. Les effets gores se font trop rares pour assurer un minimum le spectacle, le rythme est catastrophique, et aussi originale que soit cette vue subjective, elle devient pénible passées les trente premières minutes de film.

Critique complète (avis revu à la baisse):  http://cinemaclubfr.fr/2013/01/02/maniac-realise-par-franck-khalfoun-par-aymeric-l/

Note: 2/5

NUMÉRO 9: PACIFIC RIM

Pacific Rim

Et oui. J’ai pas aimé Pacific Rim. Pourquoi? Parce que s’il est clair que son originalité et sa direction artistique ne peuvent pas lui être reproché, pour ce qui est du reste, c’est une toute autre histoire. Le film n’est pas spécialement mauvais, mais il est plombé par un festival de défauts en tout genre, à commencer par un scénario grotesque, un casting qui frôle parfois l’amateurisme, et des combats qui, bien que spectaculaires, sont la plupart du temps illisibles (scènes de nuits, ou sous l’eau) et ramollis par le monteur qui devait sans doutes être à deux de tension. Un blockbuster bien fade, très loin de toutes ses promesses et de ce qu’il aurait pu être entre les mains d’un autre réalisateur.

Critique complète: http://cineclubmovies.fr/2013/07/13/critique-pacific-rim-realise-par-guillermo-del-toro/

Note: 2,5/5

NUMÉRO 8: INSAISISSABLES

Insaisissables

La leçon à retenir après le visionnage d’ »Insaisissables« ? C’est que tout le monde n’est pas Christopher Nolan, et que tout le monde n’est pas capable de faire un chef d’oeuvre du même acabit que « Le Prestige« , traitant du même thème. Malgré son côté fun et rythmé durant sa première partie, son casting au top (à l’exception de Mark Ruffalo), et de sa mise en scène soignée, on ne pourra pas pardonner à « Insaisissables » sa petite virée sur le territoire de la médiocrité pendant sa seconde partie, véritable déception qui vient décrédibiliser l’ensemble du film. Finalement, c’est un film qu’on aura vite oublié.

Critique complète (note baissée d’un demi-point)https://springbreakbitch.wordpress.com/2013/08/09/critique-insaisissables-realise-par-louis-leterrier/

Note: 2/5

NUMÉRO 7: PROMISED LAND

Promised land

Je suis pourtant très fan du cinéma de Gus Van Sant, qui a réalisé de vrais petits bijoux tels que Elephant, Paranoïd Park, ou encore Restless. Autant vous dire que la douche fût donc bien froide devant Promised Land qui ne dépasse jamais le niveau du téléfilm, en s’embourbant dans des discours mielleux crachés par un Matt Damon pas du tout convaincu, ni convaincant, et qui fait toutes les erreurs à ne pas faire lorsque l’on s’attaque à un sujet tel que celui-ci. Morale bien pensante à vomir, histoire d’amour ridicule, clichés manichéens exaspérants, et mise en scène transparente. Une erreur de parcours.

Critique complète: http://cineclubmovies.fr/2013/04/07/promised-land-realise-par-gus-van-sant-par-aymeric-l/

Note: 1,5/5

NUMÉRO 6: LE MONDE FANTASTIQUE D’OZ

Le monde fantastique d'Oz

La première purge à laquelle j’ai assisté cette année. J’ai vraiment souffert pendant la séance, une des rares fois cette année où j’ai eu envie de sortir de la salle. Quand Disney passe le talent de Sam Raimi au hachoir pour le mélanger à sa guimauve, ça donne Le Monde Fantastique d’Oz. Un beau raté, qui sombre dans la médiocrité sans jamais se relever, malgré sa séquence d’introduction éblouissante et les références faites aux débuts du cinéma. Tout le reste est mauvais, nageant entre effets spéciaux inégaux, scénario affligeant, et acteurs complètement paumés dans un univers fade et inexploité. C’est en voyant ce film que je me suis finalement rendu compte que le Alice de Burton n’était pas si mauvais.

Critique complète: http://cineclubmovies.fr/2013/03/18/le-monde-fantastique-doz-realise-par-sam-raimi-par-aymeric-l/

Note: 1,5/5

NUMÉRO 5: HITCHCOCK

Hitchcock

Ce film est tout simplement mauvais, car il se sert du tournage de « Psychose » comme excuse pour nous montrer la tourmente du personnage principal, qui n’est tout simplement pas exploitée, tout comme le personnage d’Hitchcock par ailleurs. Sous cela se cache une romance sans saveurs, qui apparaît comme glamour, mais qui n’a ni la mise en scène, ni la photographie qui vont avec, pour un rendu des plus basique et peu inspiré. Le film aurait pu être fait avec n’importe quel tournage et n’importe quel réalisateur, mais personnellement j’ai l’impression que les noms d’Hitchcock et de Psychose n’ont été utilisé que par soucis de popularité et de rentabilité. Bien qu’Anthony Hopkins soit remarquable, et que la présence de Scarlett Johansson et Jessica Bielsoit agréable, bien que leur utilité reste encore à déterminer, on se pressera nous, de notre côté, de rapidement oublier cet affront fait à deux grands noms du cinéma. Heureusement que le monsieur n’est plus là pour voir ça.

Critique complète: http://cineclubmovies.fr/2013/02/08/hitchcock-realise-par-sacha-gervasi-par-aymeric-l/

Note: 1,5/5

NUMÉRO 4: SNOWPIERCER, LE TRANSPERCENEIGE

Snowpiercer

En plus d’avoir jeté un grand froid sur le monde, Snowpiercer a également jeté un grand froid sur toutes mes attentes, et les a brisé d’un grand coup de marteau. Cela va donc au-delà de la simple déception, puisque c’est selon moi un immense gâchis d’idées pourtant ingénieuses, à peine effleurées pour céder la place à une histoire qui multiplie les facilités, et accumule les retournements de situations et les révélations grotesques. Dépassé par son ambition, Bong Joon Ho nous livre un film sans âme, sans identité, et sans émotions. Un beau spectacle, porté par un Chris Evans en grande forme, mais malheureusement très dispensable. Ma plus grosse déception de l’année.

Critique complète: https://springbreakbitch.wordpress.com/2013/11/04/critique-snowpiercer-le-transperceneige-realise-par-bong-joon-ho/

Note: 1,5/5

NUMÉRO 3: WOLVERINE, LE COMBAT DE L’IMMORTEL

Wolverine

Avec Wolverine: Le Combat de L’ImmortelJames Mangold nous offre lui aussi sa purge, la plus grosse de l’été. Massacrant un peu plus le personnage qui, avant, était un bisounours encore un peu sympathique, mais qui est maintenant devenu un bisounours insupportable qu’on rêverait de voir disparaître de l’écran. Sacrifier l’action au profit du personnage n’aurait pas été une mauvaise chose si seulement le personnage avait encore quelque chose d’intéressant à offrir, malheureusement on tombe encore une fois dans du déjà-vu. Tout simplement un des pires films Marvel, et un des pires films de cette année.

Critique complète: http://loeilducinema.blogspot.fr/2013/08/wolverine-le-combat-de-limmortel-2013.html

Note: 1/5

NUMERO 2: HANSEL ET GRETEL: WITCH HUNTERS

Hansel et Gretel

C’est cet énorme navet d’Hansel et Gretel qui se voit attribuer la seconde place de mon top des pires films de l’année. Si j’avais dis en début d’article que je ne mettrai pas de grosses purges dans mon top, pour éviter la facilité et le manque de fun,  un film d’une telle médiocrité ne peut pas être ignoré. D’autant plus que si vous allez faire un tour sur Allociné, vous verrez que la note moyenne des spectateurs pour ce film atteint quand même 3,5, ce qui est relativement effrayant. En essayant de se donner un côté série B assumé, le film s’enfonce dans une médiocrité bien loin de mériter l’appellation de « série B » tant le piètre spectacle présenté n’arrive pas à être divertissant, ou même drôle. L’humour est d’ailleurs lourdingue et attendu, et les personnages, les dialogues et l’histoire sont inexistants. Techniquement à la ramasse, et visuellement immonde, il n’y a rien à sauver dans ce navet, malgré Gemma Arterton, qu’on aura oublié aussitôt sortis de la salle.

Critique complète: http://cinemaclubfr.fr/2013/03/09/hansel-gretel-witch-hunters-realise-par-tommy-wirkola-par-aymeric-l/

Note: 0/5

ET LE GRAND GAGNANT DE CETTE ANNÉE EST?

NUMÉRO 1: FAST AND FURIOUS 6

Fast and furious

Voilà donc la plus grosse purge de l’année, celle qui m’a complètement grillé le cerveau et qui m’a donné envie d’aller menacer la direction de mon cinéma de porter plainte pour agression physique et mentale s’ils ne me remboursaient pas ma place de ciné dépensée. Il n’y a rien, absolument rien à sauver, dans cette chose devant laquelle les gens sont capables d’applaudir à la fin. Pourtant après un cinquième épisode relativement sympa, on ne pouvait attendre que du bon de ce sixième film. C’est finalement le spectacle le plus débile, le plus affligeant, et le moins fun qu’il m’ait été donné de voir cette année. Grotesque, mal écrit, lourd, mal filmé, détestable.

Critique complète: http://cineclubmovies.fr/2013/05/28/critique-clash-fast-and-furious-6-realise-par-justin-lin/

Note: 0/5

Allez, on se retrouve d’ici la semaine prochaine pour parler de vrais bons films!

Publicités

4 réflexions sur “Bilan de l’année – FLOP 2013

  1. Snowpiercer sans âme ? :o
    Sinon, à part le Bong Joon-ho et le Del Toro, je suis plus ou moins d’accord avec tout. Puis merde, j’ai toujours pas compris pourquoi plein de monde se la touchait devant « Insaisissables », c’est complètement naze.

  2. d’accord avec toi sur le monde fantastique d’oz que j’ai trouvé assez affligeant…par contre je te trouve sévère sur le promised and pour moi un des meilleurs gus van sant qui transcende complétement le coté dossiers de l’écran du sujet… mais perso je suis pas fana d’elephant… bonne soirée!!

  3. Je te rejoins pour Hitchcock et Insaisissables. Cela dit au passage, je n’ai toujours pas compris la fin du Prestige…

    Pour Hansel et Gretel, je ne sais pas si c’est la présence de Gemma, mais j’ai trouvé ce film fun et plaisant…tout en ayant bien à l’esprit que ce n’était pas un bon film, on est d’accord.

    En revanche, je ne te comprends absolument pas pour Fast and furious…je trouve que le film s’assume complètement et qu’il est très plaisant à suivre, même si il est moins bon que le 5e, effectivement.

    Pour Pacific Rim, il va falloir que je le revoie, je l’avais bien aimé en salles mais c’est vrai qu’il comportait tout de même des défauts.

    Enfin, Snowpiercer ne me tentait absolument pas, je ne comprends déjà pas ceux qui qualifient le nanar « The host » de chef d’oeuvre…

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s