[CRITIQUE] « Thor: Le Monde des Ténèbres », réalisé par Alan Taylor.

Je vous le disait hier, aujourd’hui c’était l’événement. Oui je suis un grand fan des films Marvel. Bon après je l’avoue, j’ai jamais lu un comics Marvel, donc jamais je m’exprimerai là-dessus, ou sur la fidélité des adaptations, etc. Pour ce qui est du premier Thor, je l’avais détesté au premier visionnage. C’était visuellement dégueulasse, les partis pris de réalisation collaient pas du tout avec l’univers du film, et surtout, c’était horriblement mou, sans aucune ambition. Forcément, après un tel constat, on est d’accord qu’il est difficile d’être emballé à l’annonce d’un second volet n’est-ce pas? Et pourtant.

Thor

SYNOPSIS: « Thor : Le Monde des ténèbres nous entraîne dans les nouvelles aventures de Thor, le puissant Avenger, qui lutte pour sauver la Terre et les neuf mondes d’un mystérieux ennemi qui convoite l’univers tout entier… Après les films Marvel Thor et Avengers, Thor se bat pour restaurer l’ordre dans le cosmos, mais une ancienne race, sous la conduite du terrible Malekith, un être assoiffé de vengeance, revient pour répandre les ténèbres. Confronté à un ennemi que même Odin et Asgard ne peuvent contrer, Thor doit s’engager dans son aventure la plus dangereuse et la plus personnelle, au cours de laquelle il va devoir s’allier au traître Loki pour sauver non seulement son peuple et ceux qui lui sont chers, mais aussi l’univers lui-même. »

La première chose que l’on se dira en découvrant Thor: Le Monde des Ténèbres, six mois après Iron Man 3 qui débutait avec brio la phase 2 du Marvel Cinematic Universe, c’est que le célèbre studio vendeur de rêves a enfin décidé de sortir son carnet de chèques, et surtout de ne pas confier ses projets à n’importe qui, pour offrir des films dignes de ce nom. Car après un premier volet tout juste sympa, plus proche de la catastrophe que du moyennement acceptable, il était difficile d’imaginer un bel avenir au cinéma pour Thor. Mais voilà, notre ami Alan Taylor, à qui l’on doit bon nombres d’épisodes de la meilleure série, en tout point, actuellement en production (Game of Thrones, pour ceux qui n’auraient pas encore deviné), en a décidé autrement, et à tout simplement offert au Dieu du tonnerre le film qu’il méritait depuis le début. Mais plus encore, je laisserai mon enthousiasme sans limites dire que l’on a bel et bien affaire au meilleur film Marvel à ce jour.

Thor

Alors non, Thor: Le Monde des Ténèbres est loin d’être une révolution pour le genre super-héroïque (car oui, j’aime beaucoup dire et défendre le fait que c’est un nouveau genre cinématographique, au même niveau que le drame, la SF, etc.), néanmoins, il présente des qualités techniques et visuelles que l’on avait pas vu dans un film Marvel depuis le X-Men 2 de Bryan Singer. Par qualités techniques, j’entends par là qu’on assiste à des batailles épiques dignes du Seigneur des Anneaux (oui, j’ai osé la comparaison), qui donnent des scènes d’action très plaisantes car bien foutues, mais si on va chercher la petite bête, on pourra quand même dire qu’elles ratent légèrement le coche pour ce qui est de représenter, ou de mettre en avant, la force divine de Thor et de ses coups de marteau, à l’exception du combat final qui est d’une ambition folle, et dont la mise en scène frôle le génie (je ne veux pas trop en dire, mais pour réussir à rendre le combat cohérent, et surtout regardable, il semble évident que Mr Taylor a du bien se casser la tête). Seul bémol, mais là il semble évident que la faute est à mettre sur le dos des Studios, c’est le montage un peu haché. On sent clairement les coupes qui ont été faites, le meilleur exemple étant une des scènes de batailles où l’on voit Thor s’envoler, mais pas se battre, alors qu’il réapparaît à la fin de la séquence. Alors peut-être est-ce un choix volontaire de ne pas montrer son combat, puisqu’il se passe quand même des choses assez importantes durant cette séquence, mais cela reste frustrant de ne pas en avoir un aperçu, ne serait-ce que par deux ou trois plans qui nous auraient indiqué où il se trouve, plutôt que de le faire réapparaître, l’air de rien, au besoin. Pour ce qui est des qualités visuelles, là encore je ferai pas dans la demi-mesure: c’est le plus beau film Marvel. Esthétiquement, il n’y a vraiment rien à redire, ce film rattrapant même l’horreur visuelle dégueulante que Branagh avait fait d’Asgard, et offrant des effets spéciaux hallucinants, spectaculaires, bref vous voyez ce que je veux dire. Thor ça se découvre au cinéma, et même en 3D c’est pas trop mal.

Mais trêve de dithyrambes, passons aux réserves que j’éprouve par rapport au film. La première concerne le scénario. Bon ok on va pas voir du Marvel pour voir des scénarios de fous, il n’empêche que ça reste un peu dommage que le film se contente de telles facilités, qui, au final, jouent en la défaveur des plus gros enjeux dramatiques du film, même si là encore on trouvera deux exceptions, au travers d’une scène chargée en émotions et dans la révélation finale, complètement inattendues. Néanmoins, on lui accordera un bon point quant au traitement accordé au méchant. Jamais il n’est montré comme invincible, intouchable ou imbattable, et cela sert étonnamment bien la menace qu’il est censé représenter, le film nous poussant presque à le sous-estimer jusqu’au combat final, où bien évidemment, il apparaît comme surpuissant. Mais le plus gros de mes coups de gueules visera directement l’humour du film. Ultra lourdingue, jamais utilisé quand il faut, décrédibilisant pas mal de scènes qu’on aurait préféré voir plus dramatiques, et surtout, beaucoup, beaucoup, beaucoup trop présent! Sans se mentir, oui c’est drôle, mais c’est drôle parce que quand on balance quinze blagues à la minute forcément y’en a bien une ou deux qui vont fonctionner (bon ok j’avoue qu’il y en a deux qui m’ont quand même déclenché un sacré fou rire). Mais le pire, c’est d’avoir fait de Loki le personnage comique du film (presque plus que celui de Darcy, c’est pour dire) alors qu’il était une immense menace dans Avengers. Néanmoins la prestation de Tom Hiddleston reste tout à fait remarquable, et ne reprochera que très peu de choses, voir rien du tout, au reste du casting, bien encré dans leurs rôles respectifs.

21000622_20130423100954244

EN CONCLUSION

J’espère quand même avoir réussi à montrer que je ressors ultra enthousiaste de ce second volet de Thor, qui, au passage, fait parti de mes super-héros préférés avec Captain America, donc j’avais toutes les raisons d’y porter de grandes attentes, qui ont été comblées, surtout après un premier volet aussi peu glorieux. Si l’humour omniprésent, mal dosé et mal utilisé, n’aide pas trop un scénario qui repose sur bon nombres de facilités, techniquement et visuellement Thor: Le Monde des Ténèbres s’élève au rang des meilleurs films produits par Marvel, pour un spectacle jouissif, épique, et mis en scène avec brio. Alan Taylor était LA personne qu’il fallait pour mettre Thor en scène, et désormais tout mes espoirs reposent vers, je l’espère, son retour derrière la caméra pour le troisième coup de marteau du Dieu du tonnerre.

4,5 étoiles

Publicités

6 réflexions sur “[CRITIQUE] « Thor: Le Monde des Ténèbres », réalisé par Alan Taylor.

  1. Je partage ton enthousiasme, mais en partie seulement.
    Si j’ai aimé le film, qui m’a vraiment surpris par rapport à la qualité du premier opus, je suis étonné que tu compares ses scènes de bataille à celles du Seigneur des anneaux. Quand même…
    Et pour moi le meilleur film de Marvel reste Avengers, de loin.
    Mais ce Thor 2 est un plaisir presque inattendu.

    • Après comme je dis, Thor fait parti de mes super-héros préférés, et le voir en action dans un tel film m’a vraiment fait super plaisir. La comparaison avec le Seigneur des Anneaux est peut-être un peu forte, mais j’y ai vraiment pensé pendant le film, et ça ne m’a pas paru si inapproprié comme comparaison :). Faut dire que les batailles de Game of Thrones m’y font beaucoup penser également, et que la comparaison avec la série peut être faite également!

  2. Et pour l’humour, je ne sais pas si c’est parce qu’entre-temps j’ai vu plusieurs films avec Kat Dennings ou suivi (et adoré) la série 2 broke girls, mais elle m’a fait rire à chaque réplique dans ce film.

    • Y’a beaucoup de monde qui apprécie cette série à ce que je vois, perso j’ai décroché à la moitié de la première saison. Mais j’aime beaucoup Kat Dennings, j’ai vu tous les films dans lesquels elle a joué. J’ai bien aimé ses répliques, moi c’est Loki qui m’a dérangé.

  3. Fanboy! :p
    Non je rigole, je vais le voir demain, ça va être dur de passer après le Bong Joon-ho que j’ai vu ce soir, mais j’ai prévu de voir Malavita juste après, donc ça devrait l’aider. Puis bon, les retours sont globalement positifs, ton avis est dans la droite lignée (même si plus enthousiaste) de ce que j’ai lu par ci par là sur le web. D’ailleurs « Thor » est probablement l’un des seuls films Marvel que j’apprécie, donc on verra bien!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s