[TOP 10] LES MEILLEURS RÉALISATEURS

Le but de la création de ce blog, c’était qu’il allait me permettre de pouvoir m’exprimer sur des choses à titre personnel, dans un style un peu plus libre. J’attaque donc avec un premier « Top », parce que, sachez-le, j’adore effectuer des classements. Et quoi de mieux que de commencer par un top sur les 10 réalisateurs qui font vibrer mon coeur de cinéphile.

Des petites précisions s’imposent: Il faut savoir que ce classement est totalement subjectif et qu’il repose uniquement sur mes goûts. De plus, comme il m’a été difficile d’établir un classement des cinq premiers, je me suis basé sur le résultat de Vodkaster, sur lequel sont référencés (presque) tous les films que j’ai vu, et leurs notes, et qui a ainsi établi ce classement mathématiquement, au nombre de notes/films (j’espère que vous suivez toujours). Enfin, ce classement ne présentera que des réalisateurs actuels (en d’autres termes, qui sont toujours en activité/vivants). Non pas que je renie les vieux réalisateurs, juste que j’aime mettre en avant des réalisateurs qu’il est encore possible de suivre, et dont les filmographies n’ont pas fini de s’agrandir.

LES 10 MEILLEURS RÉALISATEURS

Number 10: JEFF NICHOLS

Jeff Nichols

Pour ceux qui ne le connaissent pas (et j’espère sincèrement que si vous vous intéressez au cinéma, alors vous savez qui c’est), Jeff Nichols est un réalisateur/scénariste américain de 34 ans. Et derrière ce petit sourire en coin bien sympathique, se cache un des plus grands réalisateurs en devenir. En effet, Jeff Nichols s’est déjà largement imposé, et ce, avec seulement trois films. Je n’ai pas vu Shotgun Stories, son premier long-métrage, mais j’ai pris deux énormes claques cinématographiques grâce à Take Shelter, un des meilleurs films sortis en 2012, avec un immense Michael Shannon, et Mud cette année, qui s’inscrit lui aussi parmi les meilleurs films de 2013 et qui participe à la nouvelle vie d’acteur crédible et grandiose de Matthew McGonaughey. Les films de Nichols ont la particularité de posséder une écriture sublime, et d’un homme qui sait donner une force émotionnelle incroyable à ses scénarios. La preuve qu’un bon film, c’est avant tout un scénario bien écrit.

Number 9: NICOLAS WINDING REFN

Nicolas Winding Refn

Aaah ce cher Nicolas! Le moins que l’on puisse dire, c’est que c’est un réalisateur qui divise. Pourtant, jusqu’à il n’y a pas longtemps, son oeuvre se faisait plutôt discrète. Mais en cette belle fin d’année 2011, un film du nom de Drive a pointé le bout de son nez dans nos salles de cinéma après avoir fait sensation au Festival de Cannes, et y avoir remporté le Prix de la Mise en Scène. Drive, c’est ce que j’appelle un « film parfait ». Un film qui vous envoûte par sa simple esthétique, une émotion qui se dégage du simple regard d’un acteur, et surtout une leçon de mise en scène absolument incroyable. Drive a complètement redéfini le thriller et la notion de tension si chère au genre. Mais ce qu’il faut savoir, et c’est quelque chose que beaucoup ignorent, c’est que Drive c’était la parenthèse hollywoodienne de Refn, un film de commande sur lequel il n’a pas signé le scénario. Car le cinéma de Refn c’est carrément autre chose que Drive. Et ses deux autres meilleurs films, sont ceux qui divisent le plus: Valhalla Rising et Only God Forgives. Deux films qui ont souffert de la réputation de Drive, mais qui n’en restent pas moins excellents. Des virées oniriques et métaphoriques auxquelles il vaut mieux être préparé, car difficilement accessibles au premier abord. Néanmoins,  j’ai été très déçu de Bronson, auquel je n’ai absolument pas accroché, et je n’ai toujours pas pris le temps de regarder la trilogie Pusher.

Number 8: JOSEPH KOSINSKI

Joseph Kosinski

Un choix qui risque peut-être de vous surprendre, mais effectivement je classe ce jeune réalisateur en 8ème position de ce classement. Quand je dis « jeune réalisateur » c’est parce que le monsieur n’a que deux films à son actif. Le premier, c’est Tron: L’Héritage, petite surprise inattendu qui m’a juste foutu sur le cul avec son univers visuel époustouflant, sa BO signée Daft Punk et ses effets spéciaux. Mais s’il a gagné cette place le Joseph, c’est surtout grâce à son dernier film sortit cette année: Oblivion. Un film qui divise aussi, mais que j’ai personnellement vu comme un magnifique hommage à l’histoire, et aux films cultes, qui composent le genre de la Science-Fiction. Adapté de son propre comic-book, le film est encore une fois une pure réussite visuelle (des décors naturels sublimes, encore une magnifique BO, mais cette fois composée par M83, et surtout ce qui manquait à Tron: de l’émotion). J’en suis ressorti enchanté, avec un bon nombre de frissons dans le dos. Et quand on voit que l’édition Blu-ray du film qui vient de sortir est bien partie pour être LE blu-ray a avoir acheté cette année, on va pas se priver. Je ne fais que le répéter: Joseph Kosinski, dans quelques années, et avec un bon budget, il nous offrira un jour ou l’autre un chef d’oeuvre qui marquera l’histoire du cinéma, ou de la science-fiction.

Number 7: MICHAEL BAY

Michael Bay

Là, ceux qui ne me connaissent pas ont sans doute hurlé. Ceux qui me connaissent un peu sans doute, ne seront pas surpris. Oui je fais parti de ses rares gens qui adorent le cinéma de Michael Bay, et surtout qui le défendent! J’ai pas peur de le dire: beaucoup de gens crachent sur les films de Bay pour suivre le mouvement, ou suivre les critiques de la presse, ou alors parce qu’il a soit disant été décrété que ça ne faisait pas cinéphile d’aimer Bay. Personnellement, les films de Bay ont participé activement au développement de ma cinéphilie. Voir The Island au ciné à 13 ans c’était quelque chose quand même. Une de mes premières grosses claques cinématographiques. Puis j’ai découvert Armageddon, et Pearl Harbor, qui m’ont aussi marqué. Quant aux Transformers, si je reconnais que le deux est mauvais, les deux autres sont de franches réussites qui subissent un bashing complètement injustifié. Transformers 1 et 3 sont sans doute ce qui c’est fait de mieux en termes de divertissement et de spectacle ses dernières années, et Transformers 3 fait même parti des films les plus impressionnants que j’ai pu voir en salles.

Mais je reconnais que la filmographie de Bay n’est pas parfaite, et du côté des films que j’aime moins je rangerai Rock, auquel j’ai pas accroché. Et Bad Boys, puisqu’il faut en parler, et bien je ne les ai pas vu! Mais cela va être vite rattrapé, puisque je vais bientôt (la semaine prochaine en fait) participer à un débat autour du réalisateur. C’est aussi pourquoi je ne développerai pas plus mon point de vue là dessus!

Number 6: DAVID FINCHER

David Fincher

David Fincher c’est, comment dire, une évidence en fait! Si vous ne connaissez pas son nom, vous connaissez au moins le titre d’un de ses films (ou alors posez-vous des questions sur votre culture ciné!). Autant de bons films que de films cultes, et ce n’est pas peu dire. D’ailleurs, bien que je n’ai pas vu The Game, j’aime à dire qu’un mauvais film de David Fincher, et bien ça n’existe pas. Sérieusement, posons-nous quelques instants et jetons un coup d’œil à sa filmographie: Alien 3 (ou le meilleur film de la saga après celui de Cameron, et oui effectivement je n’aime pas l’Alien de Ridley Scott),  Seven qui est un film devenu encore plus culte que culte, et qui a offert à Brad Pitt et à Kevin Spacey un de leurs meilleurs rôles, Fight Club, et là je pense que je n’ai même pas besoin de dire quoi que ce soit sur le film, le titre parle de lui-même, Panic Room (le meilleur rôle de Kristen Stewart, c’est quand même pas rien! haha), Zodiac, qui est peut-être celui qui m’a le moins marqué mais qui reste un thriller d’excellente facture, L’Étrange Histoire de Benjamin Button, un pur chef d’oeuvre qui n’a pas volé ses trois oscars, The Social Network, un des meilleurs films des années 2000, et enfin Millenium: Les Hommes qui n’Aimaient pas les Femmes, ou la preuve que parfois un remake peut-être une bonne idée, et peut même dépasser l’original. Tout est dit.

Number 5: HARMONY KORINE

Harmony Korine

Voilà mon petit chouchou. J’aurai aimé le classer un peu plus haut, malheureusement je ne connais pas encore assez bien son cinéma, et il me reste encore un de ses films à voir (Julien Donkey Boy). Pour le présenter, Harmony Korine c’est le petit protégé de Larry Clark, qui a d’ailleurs signé les scénarios de Kids (le film culte de Mr Clark) et de Ken Park. De son côté, on le connait surtout pour Gummo, un film qui m’a récemment beaucoup marqué. En effet c’est la première fois qu’un film, qui est une succession de « sketchs » et de portraits de jeunes marginaux, et qui ne raconte pas vraiment d’histoire, me captive autant, à tel point que je suis presque incapable de l’expliquer. Mais Harmony Korine, c’est aussi quelqu’un qui renouvelle sa façon de filmer, et qui multiplie les expériences. On retiendra Mister Lonely, film qui a eu un peu mauvaise presse, comme un de ses films les plus touchants et émouvant, mais peut-être un peu trop décousu et mystique pour convaincre les non-initiés et les détracteurs de son cinéma, et Trash Humpers, qui est sans doute le film le plus barré qu’il m’ait été donné de voir, et qui est de loin la meilleure utilisation du found footage. Une sorte de Jackass sénile, shooté, et filmé à l’arrache. Mais Harmony Korine, c’est aussi celui qui m’a offert, tout récemment, mon film préféré all-time, qui est mit à l’honneur sur ce blog: Spring Breakers.

Number 4: HAYAO MIYAZAKI

hayao-miyazaki

J’étais obligé de citer le maître de l’animation dans ce classement. Les films d’animations, c’est Miyazaki c’est tout. Tous les plus beaux films du genre sont signés de lui, rien ne le dépasse. Mon plus grand regret restera le fait que mes parents n’aient pas eu une culture cinématographique assez poussée qui m’aurait permis de découvrir ses films en étant enfant. Mais même aujourd’hui, ses films restent de vraies pépites de bonheur absolu. Il y a trop de films dont je voudrai parler, et j’essaie de faire le plus court possible, mais d’entre tous, mes préférés resteront Ponyo sur la Falaise et Kiki la Petite Sorcière. Ce sont LES films qui me remontent le moral.

Number 3: CHRISTOPHER NOLAN

Christopher-Nolan-ne-participera-pas-au-projet-Justice-League_portrait_w532

Bon là j’imagine que personne n’est surpris, puisque Christopher Nolan depuis maintenant un bon nombre d’années est aussi devenu une évidence. C’est l’un des réalisateurs les plus doués de notre génération, suffit de voir sa trilogie Batman, qui qu’on dise du dernier épisode (beaucoup ont confondu « mauvais film » et « déception », et encore j’ai du mal à comprendre ce qui a déçu les gens…) restera la meilleure adaptation du héros, et surtout la plus mémorable. Mais au delà de ça, et bien qu’il me reste encore deux de ses films à voir, Inception s’impose comme son meilleur film, et surtout, comme The Social Network, fait parti des meilleurs films des années 2000, et de très loin même (j’ai encore amer le fait qu’il ait perdu contre le Discours d’un Roi pour l’Oscar du Meilleur film). Mais Christopher Nolan, c’est aussi Le Prestige, soit le meilleur film traitant de l’univers de la magie et des magiciens, et une parfaite illustration de son inventivité quand il s’agit de mise en scène, et de son talent pour l’écriture de scénario (bien qu’il soit toujours accompagné de son frère). Enfin, on parlera de Memento, un film unique dans son traitement et dans son genre, et sans doute le plus intéressant dans la filmographie du monsieur!

Number 2: ZACK SNYDER

Zack_Snyder2

Je n’ai pas peur de le dire, Zack Snyder c’est l’avenir du cinéma Hollywoodien, et de loin le maître incontesté de celui-ci depuis le début de sa carrière. Il s’est tout d’abord illustré en redonnant un coup de jeune au Zombie de Romero, sans doute le meilleur remake qui ait jamais été fait, et le dernier bon film de zombis qui soit sorti au cinéma. Après cela, le monsieur a pris plaisir à se forger la réputation de maître de l’adaptation. Vous avez un livre ou un comics à adapter, et vous ne voulez pas les voir se faire violer par le premier tâcheron venu? Confier votre projet à Snyder. 300, Watchmen, Man of Steel, et Le Royaume de Ga’hoole resteront, pour moi, les meilleurs adaptations jamais réalisées. Animé par une volonté de fer, l’homme s’est aussi illustré dans l’écriture de scénario original, et nous a offert Sucker Punch, un film beaucoup trop sous-estimé, bien plus complexe qu’il n’y parait, et qu’il faut impérativement voir en version Director’s Cut, avec 20 minutes de film en plus. Si j’aurai aimé qu’il passe la main pour la suite de Man of Steel (un des meilleurs films de l’année aussi), et s’attaque à un nouveau projet, l’homme a déjà montré qu’on pouvait lui accorder une confiance aveugle. Vivement 2015.

Number 1: QUENTIN TARANTINO

quentin-tarantino-image-509042-article-ajust_930

La première place revient logiquement à Quentin Tarantino, lui qui est l’origine de ma cinéphilie. Au début j’avais juste envie de mettre la photo et de ne rien dire, parce que je ne pourrai rien dire sur lui que vous ne savez pas déjà. Tarantino c’est le cinéma, et ne pas aimer Tarantino c’est ne pas aimer le cinéma. Je le pense très sérieusement (mais avec humour, ceci étant de la gentille provocation). Chacun de ses films est un chef d’oeuvre, chacun de ses films est un vibrant hommage à de nombreux autres films ou à un genre cinématographique, chacun de ses films est écrit et réalisé avec la plus forte des passions. Quentin Tarantino c’est le plus grand cinéphile que le cinéma ait connu, et aussi, l’un des plus grands réalisateurs de l’histoire du cinéma.

« Vive le cinéma!« 

N’hésitez pas à réagir, et pourquoi pas à donner votre top dans les commentaires. Cela m’intéresse. Je tenais à citer également Andrew Niccol et J.J. Abrams, qui auraient largement mérité leur place dans ce classement, mais dans la vie faut faire des choix haha!

Publicités

9 réflexions sur “[TOP 10] LES MEILLEURS RÉALISATEURS

  1. Tu vas participer à un débat autour de Michael Bay: je ne veux pas rater ça! ;-)
    Il manque pour moi Spielberg, Michael Mann, Ridely Scott, peut-être Cameron pour les réal en activité.
    J’adore le cinéma de Fincher mais j’avoue que je ne comprends absolument pas l’engouement autour de The Social Network, film bavard et dont je ne parviens absolument pas à m’intéresser aux enjeux…un film de studio vraiment banal pour moi, qui fait tâche dans sa filmo…
    Nolan, Bay, Tarantino ont vraiment leur place ici, je te rejoins.
    Quant à Snyder, il a pour moi réalisé un chef d’oeuvre avec Watchmen et quelques très bons films, mais je n’aime pas tous ses films.

    Je ne sais pas si j’aurai le courage de me lancer dans ce classement pour ma part, ça impliquerait des choix trop cornéliens!

  2. Pingback: [CRITIQUE] LE DERNIER PUB AVANT LA FIN DU MONDE, RÉALISÉ PAR EDGAR WRIGHT | SPRING BREAK BITCHES!

  3. Comme tout classement de ce genre, c’est très subjectif ^^ Moi par exemple Nolan me les casse, Bay fait des films divertissant mais sait pas tenir une caméra d’après moi, et j’attends de voir vers quoi va se tourner Kosinski, parce que pour l’instant il a seulement desservi deux scénarios très moyens… D’ailleurs je suis étonné de voir Tarantino et non Snyder en tête de ton classement, je pensais que tu étais plus fan du deuxième ^^

    • Oui voilà c’est très subjectif, et je suis moi-même conscient que certains choix paraissent peu probables pour certains. Comme on me l’a dit, Scorsese, Scott, etc auraient mérité leur place dans le classement, mais ils m’ont moins marqué. Quant à Tarantino et Snyder effectivement le choix a été difficile, j’aurai voulu les mettre tous les deux à la première place, mais j’ai découvert Tarantino avant Snyder, c’est grâce à Tarantino que j’aime autant le cinéma, et je trouve qu’il n’y a que lui pour occuper cette première place. Aucun de ses films ne m’a déçu, et je les aiment tous de la même façon!

  4. FINCHER en preum’s
    REFN en second
    Kitano en preum’s ou second c’est pareil parce que c’est lui qui ma fait aimer le cinéma!!!
    vire KOSINSKI chez pas quoi et peut être NOLAN aussi parce que on ressent rien en regardant leurs filmo mise a pars les belles images….TARANTINO c’était mieux avanT pour il c’est arrêter a avec JACKIE BROWN son chef d’œuvre!!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s