[CRITIQUE] « INSAISISSABLES », RÉALISÉ PAR LOUIS LETERRIER.

En salles depuis la semaine dernière, retour sur le nouveau film de notre frenchie Louis Leterrrier: « Insaisissables« .

Insaisissables

« Les Quatre Cavaliers », un groupe de brillants magiciens et illusionnistes, viennent de donner deux spectacles de magie époustouflants : le premier en braquant une banque sur un autre continent, le deuxième en transférant la fortune d’un banquier véreux sur les comptes en banque du public. Deux agents spéciaux du FBI et d’Interpol sont déterminés à les arrêter avant qu’ils ne mettent à exécution leur promesse de réaliser des braquages encore plus audacieux. Ils font appel à Thaddeus, spécialiste reconnu pour expliquer les tours de magie les plus sophistiqués. Alors que la pression s’intensifie, et que le monde entier attend le spectaculaire tour final des Cavaliers, la course contre la montre commence.

CRITIQUE

Louis Leterrier est un réalisateur pour qui j’ai beaucoup de sympathie, un bon vivant qui aime beaucoup ce qu’il fait et qui avait livré un excellent divertissement, vraiment bien foutu, et que je trouve un peu sous-estimé: « Le Choc des Titans« , remake du film du même nom de Desmond Harris. Le voilà de retour avec « Insaisissables« , film traitant de l’univers de la magie et des magiciens, et accompagné d’un casting complètement dingue! Pétard mouillé ou réussite? La réponse dans la suite.

Insaisissables

Et malheureusement, on a bien là affaire à la bonne grosse déception du moment! Pourtant le film démarrait super bien, avec une première heure très divertissante, filmée avec beaucoup d’ampleur, de fraîcheur, et présentant ses quatre personnages principaux, très charismatiques, de façon assez drôle et réussie. Leterrier y prend un malin plaisir à nous montrer ces tours de magie gigantesques, puis de les démonter sur nos yeux pour que l’on puisse voir l’intelligence de la supercherie et de la mise en scène de ceux-ci. Un suspense intéressant s’installe, on passe un très bon moment, et là… c’est le drame. Car à partir de ce moment précis, le film se lance dans une enquête policière mollassonne, portée par un Mark Ruffalo complètement antipathique et terriblement agaçant. Alors oui le personnage est voulu ainsi, mais le problème c’est que le film délaisse ses personnages principaux pour se concentrer sur celui-ci, et cela anéanti alors tout le côté fun et rythmé de la première partie.

Et quand on a des personnages aussi intéressants, et charismatiques, que ceux qui forment les « Quatre Cavaliers », c’est vraiment du gâchis de les relayer au second plan pendant toute la deuxième partie de film. Mais pire encore, le film commence à sombrer dans la médiocrité la plus totale, lorsque viennent les premières révélations, aussi grotesques que démesurées, la palme revenant à la fin, qui est juste bâclée comme c’est pas possible, et à qui on peut déjà attribuer le titre de la pire fin de l’année. C’est ridicule, voir affligeant, incohérent, niais, et cela vient décrédibiliser l’ensemble du film. Pour faire simple, une fois la « révélation finale » passée, on se rend compte qu’on vient de se taper 1h50 de film pour rien. Voilà. Et c’est d’autant plus dommage car le film possède de bons atouts, notamment au niveau de la mise en scène, avec une belle esthétique et des jeux lumières intéressants et plaisants, notamment lors des représentations de magie.

Insaisissables

En conclusion: La leçon à retenir après le visionnage d' »Insaisissables« ? C’est que tout le monde n’est pas Christopher Nolan, et que tout le monde n’est pas capable de faire un chef d’oeuvre du même acabit que « Le Prestige« , traitant du même thème. Malgré son côté fun et rythmé durant sa première partie, son casting au top (à l’exception de Mark Ruffalo), et de sa mise en scène soignée, on ne pourra pas pardonner à « Insaisissables » sa petite virée sur le territoire de la médiocrité pendant sa seconde partie, véritable déception qui vient décrédibiliser l’ensemble du film. Finalement, c’est un film qu’on aura vite oublié.

2,5 étoiles

Publicités

3 réflexions sur “[CRITIQUE] « INSAISISSABLES », RÉALISÉ PAR LOUIS LETERRIER.

  1. D’accord sur MB qui a été tout sauf crédible. De même sur la seconde partie du film qui est un peu ennuyante.

    Mais je te trouve trop gentil. Le film a de nombreuses incohérences (comment peuvent ils faire un show alors qu’ils sont poursuivis par le FBI? Comment organisent ils le dernier show matériellement? Comment arrivent ils à mettre la glace dans la banque, et pourquoi celle ci n’est plus du tout surveillée après?etc) et des moments parfois risibles (les passages entre mélanie laurent et MB sont ridicules, j’avais presque envie de rire).

    Morgan Freeman a une utilité toute relative et la fin est pitoyable pour le coup.

    Très très décevant.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s